English   


Les bahá'ís d'Ottawa viennent de divers horizons, réunis par une croyance commune dans l'unité de l'humanité et l'unité de la religion. Nous travaillons avec d'autres pour devenir une force de changement positif, en appliquant les enseignements bahá'ís pour parvenir à une communauté plus juste, pacifique et unifiée.



Le monde bahá’í attend avec impatience le second bicentenaire historique de l’histoire bahá’íe. Octobre 2019 marquera le 200e anniversaire de la naissance du Bab, précurseur et héraut de la foi bahá’íe.  apprendre encore plus...

Suivez notre série de vignettes sur « La vie du Báb. » Nous publierons une nouvelle vignette à tous les 19 jours, aboutissant avec la célébration du Bicentenaire de la Naissance du Báb le 28 octobre 2019.
Introduction, Vignette 1, Vignette 2, Vignette 3, Vignette 4, Vignette 5, Vignette 6, Vignette 7 , Vignette 8 , Vignette 9 , Conclusion




En plus de prières individuelles et de la méditation, les communautés bahá’íes tiennent des réunions de prières ordinaires pour le recueillement collectif. Ces rencontres unifient les gens dans la prière et éveillent leurs sensibilités spirituelles. Parce que la Foi bahá’íe n’a pas de rites ni de clergé, les rencontres de prières ont souvent lieu dans une maison privée ou dans un endroit public et leur forme varie. Au cœur de ces programmes se trouvent la prière et la réflexion sur les écrits sacrés et souvent la musique, les chansons et la poésie en font partie. apprendre encore plus...






Les cercles d’étude sont des regroupements de personnes qui étudient les écrits bahá’ís de façon systématique dans le but d’approfondir leur compréhension. Ils consistent de discussions de groupes structurées au sujet d'extraits des écrits bahá’ís favorisant une réflexion de nos raisons d’êtres morales et de nos capacités de service. Les participants suivent une série de cours qui élaborent divers thèmes des écrits bahá’ís tels que la prière, l’éducation des enfants et la vie des personnages principaux de la Foi bahá’íe. apprendre encore plus...





Les classes d’enfants bahá'íes sont offertes à tous les enfants âgés de 6 à 10 ans dans le but d’offrir une éducation spirituelle et un développement moral. L’objectif des classes est d’inspirer chaque enfant à aimer la famille humaine diversifiée ainsi que de cultiver chez eux un caractère méritoire. Elles sont guidées par la croyance bahá’íe que les enfants sont des êtres nobles au grand potentiel pouvant participer avec droiture et activement dans leur communauté. apprendre encore plus...





Les préadolescents – c'est-à-dire les jeunes âgés de 11 à 14 ans – traversent une étape de vie sérieuse – lorsqu’ils définissent leur identité et leurs valeurs. Les groupes de préadolescents organisés par la communauté bahá’íe abordent les besoins des jeunes en les aidant à développer une forte identité morale ainsi que les habilitant à contribuer au bien-être de leurs communautés. apprendre encore plus ...






First Friday Fireside
“Dawn of the Light” Movie
November 1st, 7:30 PM

Meditation and Therapy
Louis Soucy
Saturday November 2nd, at 7:30 PM


Yoga and Devotions
November 4th, 11th and 18th, 6:45 PM

Choir
Sunday November 3rd, 10th, 17th and 24th, at 7:00 PM

Study Group
“Selections from the Writings of the Bab"
November 6, 13 and 20, 11:00 AM

Zumba Devotional
Thursday November 7th, at 7:00 PM

Book Blub
“Warlight” by B. Demick
November 19, 2019
7:00 PM










Conclusion

L'ENTREVUE HONTEUSE
27 octobre 2019

L’arrivée du Báb à la forteresse de la montagne de Chihríq en avril 1848 a mis en branle les mêmes conditions que celles de Máh-Kú. Le gardien de Chihríq, Yahyá Khán, est rapidement tombé sous le charme de l’amour et du pouvoir divin du Báb, et les Kurdes de la région se sont tournés vers lui avec une dévotion absolue dans l’espoir de pouvoir le voir afin de bénir leur journée.



En juillet 1848, sur l’ordre du premier ministre inepte de Muhammad Sháh, Hájí Mírzá Áqásí, le Báb fut envoyé à Tabríz pour y être examiné par le groupe choisi de l'ulamá, hauts dignitaires, assisté du Valí-‘Ahd, le prince héritier et futur Sháh, Násiri'd-Dín Mírzá. En route pour Tabríz, il s’est arrêté dans la ville d’Urúmíyyih, où le prince Malik Qásim Mírzá l’a traité avec courtoisie. Cependant, voulant tester le Báb, un certain vendredi, il envoya son palefrenier faire sortir son cheval le plus sauvage possible. Craignant que ce cheval ne nuise au Báb, sachant qu’il avait déjà renversé les hommes les plus courageux et les plus doués, il le prévint secrètement de l’intention du prince. « Faites comme on vous l’a demandé, et engagez-nous au soin du Tout-Puissant », fut sa réponse.
apprendre encore plus...



Vignette 9

LA GRANDE DIVISION
27 octobre 2019

L'étincelle qui a enflammé Zanján avec des persécutions et des grandes souffrances a été toute petite : une simple querelle entre un jeune garçon et un jeune musulman. Le jeune bábí, emprisonné par le gouverneur, le Madju’d Dawlih – un oncle maternel du nouveau Shah qui cherchait un moyen d’obtenir les bonnes grâces du souverain. Tous les efforts pour obtenir la libération du garçon se sont avérés vains jusqu'à ce que Hujjat, originaire de Zanján, intervienne pour obtenir sa libération.



Hujjat était un des premiers adeptes de la foi Bábí. Mullá Muhammad-‘Alí de Zanján, un religieux féroce, avait des idées peu orthodoxes et déplorait à quel point la religion chiite était tombée. Lorsque l'étoile du Báb commença à se lever à l'horizon de la Perse, il envoya son disciple Mullá Iskandar à Shíraz pour mener une enquête minutieuse et indépendante. Quand Mullá Iskandar – lui-même profondément touché par le Báb - est revenu alors que Hujjat recevait un certain nombre de dirigeants religieux annonça que « Quel que serait le verdict de son maître, il serait dans l’obligation de juger de la même manière », Mullá Muhammad -'Alí éclata de fureur. « Quoi ! Sauf la présence de cette compagnie distinguée, je vous aurais sévèrement réprimandé. Comment osez-vous considérer que les questions de croyance dépendent de l'approbation ou du rejet d'autrui ! » Lorsqu'il a ensuite lu la première ligne du Qayyumu'l-Asma ', il est tombé par terre en reconnaissant que ces paroles venaient de Dieu et il prêta serment d'allégeance au Báb, exhortant le rassemblement à faire de même, affirmant que « celui qui le nie, je le considérerai comme le répudiateur de Dieu lui-même ».
apprendre encore plus...



ACCUEILLIR UNE POÈTE CHEZ ELLE

Par Heather Cardin

19 octobre 2019



En tant qu’ancienne écrivaine du Ottawa Creative Writers ’Group qui vient de rentrer d’une décennie en Saskatchewan, j’ai assisté au lancement de leur livre de colportage de poésie, When Verses Fell, le 28 septembre au Centre bahá’í d’Ottawa. Plusieurs poètes ont proposé des lectures de When Verses Fell, ainsi que quelques spéciaux pour l'occasion. Les membres de la famille et les amis, certains plus doués en poésie que d’autres, semblaient ravis de la profusion de vers proposés. Les membres du public ont également eu la possibilité de rétroaction : les commentaires étaient perspicaces et sensibles.

Peter Brady a offert son haïku toujours original pour débuter la soirée, suivant l’introduction éloquente par l'animateur Jack McLean. Au fur et à mesure que chaque poète parlait et lisait, il y avait dans la pièce un sentiment que j’attribue à l’effet des arts sur l’âme : nous écoutions, profondément et chaleureusement, le mot « peintures » qui revivait. Linda O’Neil a partagé le poème qui a donné son titre au livre de colportage, une rêverie imaginaire de se trouver en présence du Bab alors qu’il révélait le Divin. John Dickie et David Erickson ont tous deux évoqué un sortilège spirituel. Stephen Thirlwall et Maryl Weatherburn ont apporté leur appréciation de la nature. Thirlwall, ainsi que le poète Paul Touesnard, ont également partagé des styles humoristiques. Un de mes favoris personnels, était « … et tout ce qui se situe entre… », mais vous devrez acheter le bouquin pour lire à quel point c'est amusant.
apprendre encore plus...



Les bahá'ís d'Ottawa célèbrent le 200e anniversaire de la naissance de Baha'u'llah. Inspirés par la vie et les enseignements de Baha'u'llah, des millions de personnes à travers le monde ont célébré le 200e anniversaire de sa naissance les 21 et 22 octobre 2017. Visitez le site web du bicentenaire ici.



Il y a une histoire qui se déroule. C'est une histoire du progrès de l'humanité à travers l'histoire, propulsée par les enseignements des Messagers de Dieu qui ont guidé l'humanité à travers ses étapes de développement, et maintenant à l'aube de sa maturité. Regardez ou téléchargez le film ici.


 Centre bahá'í d'Ottawa
211 av. McArthur K1L 6P6
Tél. : 613-742-8250
 Carte 


Accueil    Contactez-nous    Plan de site

© L'Assemblée spirituelle locale des bahá'ís d'Ottawa, Canada