Skip Navigation
Devotional Rassemblements
Les cercles d'étude
Enfants des classes
Des groupes de jeunes Junior

Centre Bahá’í d’Ottawa
Centre bahá'í d'Ottawa
211 av. McArthur K1L 6P6
Tél. : 613-742-8250
Carte


Sites officiels bahá'íe tab

Bienvenue Tab
Les bahá'ís d'Ottawa viennent de divers horizons, réunis par une croyance commune dans l'unité de l'humanité et l'unité de la religion. Nous travaillons avec d'autres pour devenir une force de changement positif, en appliquant les enseignements bahá'ís pour parvenir à une communauté plus juste, pacifique et unifiée.


Nouvelles de la communauté
Le 11 décembre 2015

La communauté bahá’íe d’Ottawa célèbre la vie de Bahá’u’lláh

Le 13 novembre, plus de 700 bahá’ís d'Ottawa et leurs amis se sont réunis au centre hellénique sur le chemin Prince of Wales pour célébrer la naissance de Bahá’u’lláh. Les jours saints bahá’ís sont des occasions de rencontres spéciales pour la communauté avec de la musique, des collations, des prières et des amis.

« J’adore l'atmosphère lors des événements bahá’ís — la créativité, la joie, le rire »   dit Tamara Wong.  « Tous sont les bienvenus. Chacun est un nouvel ami. »

La soirée a commencé par une méditation musicale au violoncelle et au piano. Un programme de prières, de lectures et de musique, y compris des chansons dirigées par le chorale communautaire, tout a aidé les participants a réfléchir sur la l'importance de la vie de Bahá’u’lláh.

 « Ça ce passe une fois par année, et l’on rencontre de nouvelles personnes et de vieux amis. C’est la beauté de la chose », explique Noel Hollandais. « Et c’est la première fois que ces anniversaires sont célébrés en même temps », se référant à la commémoration des « anniversaires saints jumeaux » de Bahá’u’lláh et du Báb. Comme la communauté d'Ottawa et leurs amis se réunissaient c’était en sachant que les communautés du monde entier célébraient cet événement spécial avec eux.

« La chose la plus importante pour tous est de sentir qu’ils/elles font part d'une communauté » a souligné Amin Rashidi. En jetant un coups d’œil autour de la salle, il a noté à la fois la diversité et la similarité qui reliaient tous comme une « colle » et dans ses paroles : « Nous manquons souvent d’une communauté non seulement physique mais spirituelle.  Il est toujours agréable de se retrouver entre amis », dit-il, « mais lors de ces jours saints il y a une quantité énorme d'unité et de diversité. »

Bien sûr, l'unification pacifique de tous les peuples du monde est un des enseignements principaux de la foi bahá’í. Peut-être traduire cet idéal en réalité est le moyen le plus approprié pour la communauté de commémorer la vie de Bahá’u’lláh.


Nouvelles de la communauté
3 novembre 2015

Les bahá'ís d'Ottawa se préparent à célébrer la naissance de Bahá’u’lláh. Cette célébration sera la première à Ottawa à suivre le calendrier « badi‘ »

La maison de Bahá’u’lláh à Takur, Mázindarán, détruite par le gouvernement iranien en 1981. (Archives du Centre mondial bahá’í, 1975)La communauté bahá’íe d’Ottawa se prépare à fêter la naissance de Bahá’u’lláh  la soirée de vendredi, le 13 novembre.  Les bahá’ís reconnaissent Bahá’u’lláh comme le dernier d'une longue lignée d'éducateurs divins — dont Krishna, Moïse, Bouddha, Jésus, Mahomet et d'autres — qui ont apporté des enseignements spirituels pour le progrès de l'humanité. La commémoration de la naissance de Bahá’u’lláh fournit une occasion de se rassembler pour célébrer la vie et les enseignements de Bahá’u’lláh.

Pour les Bahá'ís d’ Ottawa comme partout dans le monde, la célébration est unique cette année parce que pour la première fois elle sera célébrée selon le calendrier « badi’ ». Le Báb, qui a été le précurseur de Bahá’u’lláh, créa un nouveau calendrier en 1844, marquant une rupture claire avec l'islam. L'an dernier, l'organisme central de la communauté bahá’íe, la Maison universelle de justice, a annoncé que l’an 2015 verrait l'étape finale de l’adoption progressive du calendrier badi’ dans toute la communauté mondiale bahá'íe.

Jusqu'à cette année, les jours saints bahá’ís ont été fixés selon le calendrier grégorien, et la naissance de Bahá’u’lláh était célébrée le 12 novembre et celle du Báb était célébrée le 20 octobre. Ces deux figures centrales de la foi bahá'íe sont nés dans des années différentes, mais sur plusieurs jours consécutifs dans le même mois lunaire de l'ancien calendrier islamique. À cette époque, leurs anniversaires étaient célébrées comme « des jours saints jumeaux », mais dans l'ouest, leurs anniversaires étaient célébrés à un mois d'intervalle suivant le calendrier solaire. Le calendrier badi’ est également un calendrier solaire qui conserve des éléments lunaires pour identifier ces deux Jours saints.  À compter de 2015, les anniversaires du Báb et de Bahá’u’lláh seront célébrées respectivement sur les premier et deuxième jours après la huitième nouvelle lune de la nouvelle année bahá’íe qui commence avec l'équinoxe du printemps.

Le sanctuaire de Bahá’u’lláh à Bahjí. Le calendrier badi’ qui a été lancé il y a 172 ans pour marquer l'aube d'une nouvelle ère, sera cette année entièrement mis en œuvre dans les communautés bahá'íes par le monde entier. Les bahá’ís ont hâte de fêter la première célébration historique des « jours saints jumeaux » comme un moment sacré pour rassembler et renforcer la vie dévotionnelle et sociale de la communauté. « L'adoption d'un nouveau calendrier dans chaque dispensation, » a écrit la Maison universelle de justice, « est un symbole de la puissance de la révélation divine pour remodeler la perception humaine de la réalité matérielle, sociale et spirituelle. Grâce à elle, des moments sacrés sont distingués, la place de l'humanité dans le temps et l’espace réinventé, et le rythme de la vie refonte. »

Le vendredi, le 13 novembre il y aura une célébration publique de la naissance de Bahá’u’lláh qui aura lieu à 19h30 au Centre Hellénique, 1315, promenade Prince of Wales Drive. Tous sont les bienvenus. Map






Accueil    Contactez-nous    Plan de site

© L'Assemblée spirituelle locale des bahá'ís d'Ottawa, Canada